Les formations IDETIC

Logiciels opensource, 4 septembre 2014, par admin, 0 Commentaires

Intéressé par les formations IDETIC? Vous trouverez une présentation de nos logiciels PAO (Indesign, Photoshop, Illustrator, Publisher, Gimp, Scribus, Xpress), Logiciel CAO ( Autocad, Inskrape, Google Sketchup) et Logiciel LMS Open Source ( Drupal, Joomla, Typo 3, WordPress).

Nos prestations

Logiciels opensource, 3 septembre 2014, par admin, 0 Commentaires

Nous vous proposons tout un ensemble de services autour des logiciels open source. L’offre d’IDETIC comprend un ensemble de prestations allant de l’initiation aux logiciels libres à l’approfondissement des connaissances en matière de pratiques et usages numériques libres. Formation Vous aider à mieux vous servir des logiciels open source : c’est notre objectif premier à travers nos formations. Nous proposons des programmes élaborés par les soins de notre équipe, pour vous aider à maîtriser les fonctions des logiciels libres. Vous pourrez ainsi accroître votre rentabilité opérationnelle et même accéder à des usages et des utilisations encore ignorées. Transfert de compétences À travers le transfert de compétences, approfondissez vos connaissances, votre expertise et partez à la découverte des nouveaux usages et utilisations des applications libres. IDETIC se tient à vos côtés pour vous former au logiciel libre et au métier qui y est lié. Accompagnement En maintenant une relation constante dans le temps, nous gardons le lien avec les utilisateurs pour les faire progresser dans l’usage des applications libres. Le but d’IDETIC est également de vous aider à résoudre les problèmes d’usage et à lever les éventuels freins à l’utilisation des logiciels open source. Assistance Nous sommes à votre disposition pour vous assister par email ou par téléphone. Gardez le contact avec nous à travers ces modes de communication, afin d’obtenir de l’assistance lors de l’utilisation des logiciels open source et appliquer les fonctions logicielles qui vous posent problème.

Logiciels open source et logiciels libres : quels intérêts ?

Logiciels opensource, 3 septembre 2014, par admin, 0 Commentaires

Au nom de la propriété intellectuelle et du droit de conception, les logiciels sont généralement protégés par des licences. Plusieurs types de licences existent parmi lesquelles les licences dites libres. Une licence libre garantit un certain nombre de droits à celui qui acquiert un programme, à savoir les droits d’utilisation, d’étude, de modification et de diffusion.

Logiciels open source et logiciels libres : la même chose ou pas ?

Il existe une légère différence entre les logiciels dits open source et les logiciels libres, car la définition pour ces deux types de programmes provient de deux organismes différents. Les conditions pour considérer qu’un logiciel est libre sont données par la Free Software Fondation (FSF), tandis que l’Open Source Initiative énonce des critères légèrement différents à remplir par un logiciel open source.

Dans la pratique, presque tous les logiciels open source sont libres et inversement. C’est la raison pour laquelle, nous allons confondre délibérément ces deux types de programmes dans cet article.

Caractéristiques d’un logiciel open source

Open source signifie littéralement « code source ouvert ». Ainsi, un logiciel open source est un programme informatique dont le code source est disponible et accessible à tout acquéreur. Plusieurs autres libertés sont également garanties avec un tel logiciel :

  • La liberté d’étudier le code source et d’adapter le cas échéant le programme à ses besoins
  • La liberté de redistribution et éventuellement de revente. Des restrictions portent toutefois sur la vente de certains logiciels open source.
  • La liberté d’amélioration et de partage des versions améliorées

Présents aujourd’hui dans des domaines très sensibles, les logiciels open source ont démontré qu’ils constituaient une alternative viable aux logiciels propriétaires. De nombreux avantages sont offerts par l’utilisation de tels programmes. En voici quelques-uns.

Un geste écologique

Nous avons la possibilité de contribuer à la protection de l’environnement en utilisant les logiciels libres. Ceux-ci assurent une durée de vie plus longue aux systèmes d’exploitation des ordinateurs.

Les logiciels open source permettent aussi la réutilisation et l’amélioration de codes sources déjà disponibles, ce qui réduit les dépenses en énergie et en ressources.
L’utilisation des logiciels libres offre aussi une plus grande maîtrise des consommations d’énergie. D’anciens ordinateurs qui ont fonctionné avec des systèmes d’exploitation libres peuvent toujours être utiles. Nous pouvons nous en resservir pour des usages de terminaux ou de serveurs.

Des avantages économiques indéniables

Bien que l’acquisition d’un logiciel libre entraîne souvent un coût financier, l’acquéreur qui franchit le pas bénéficie de droits sans précédent. Les avantages économiques qui en découlent sont tout aussi importants.

Une plus grande liberté économique

Du fait des droits qui lui sont attachés, les possibilités de développement sont quasiment illimitées. Ainsi, il y a peu de restrictions au travail des informaticiens qui peuvent mettre simultanément en production autant d’applications qu’ils le souhaitent. Ces derniers auront aussi une maîtrise effective sur les parcs informatiques qu’ils sont chargés de gérer et de faire évoluer.

Les logiciels libres permettent, en outre, de se libérer du joug des fournisseurs. Désormais, on n’est plus l’otage d’une seule entité qui ne répondrait plus aux attentes, puisqu’on peut en trouver d’autres qui maîtrisent tout aussi si bien les mêmes outils et logiciels.

Cette indépendance permet également de maîtriser complètement des données sensibles, car on peut étudier les codes sources et savoir exactement ce qu’ils contiennent.

« Quand les utilisateurs ne contrôlent pas le programme, c’est le programme qui contrôle les utilisateurs. Le développeur contrôle le programme, et par ce biais, contrôle les utilisateurs. Ce programme non libre, ou « privateur », devient donc l’instrument d’un pouvoir injuste.», peut on lire sur le site de la GNU.

Une meilleure maîtrise des coûts

Le simple fait d’avoir la matière première en main, à savoir le code source, et d’avoir les libertés pour s’en servir à sa guise, permet de mieux maîtriser ses coûts. Ce contrôle s’exerce dans le choix des méthodes et des outils de développement, qui se fait en fonction des besoins réels du moment. Vous évitez ainsi d’investir dans des projets éloignés des objectifs du moment.

D’autres avantages économiques

Le logiciel libre offre plus de marges pour les revendeurs et plus d’économies pour les clients. Les coûts de déploiement sont nettement réduits avec les logiciels libres. On n’a plus à gérer les limites en droits et techniques imposées par les licences propriétaires.

De plus, vous pouvez distribuer librement les applications à tous vos utilisateurs. Ces logiciels libres favorisent également le recours aux compétences des entreprises locales et permettent de ce fait de créer des emplois dans toutes les régions du monde.

Un facteur d’innovation au service des entreprises 

Selon une étude réalisée par l’APRIL, en 2010, 9 entreprises innovantes sur 10 citent au moins une technologie libre ayant joué un rôle important dans leur innovation. D’autre part, plus de 60%  des entreprises innovantes utilisent majoritairement des solutions libres. C’est dire à quel point le logiciel libre est un ingrédient de base pour l’innovation.

Des avantages sociaux sans précédent

Les logiciels libres reposent sur une philosophie simple et propre au monde humain : l’entraide et la construction du bien commun. Il ne s’agit pas d’une philosophie individualiste qui attribue le développement d’un logiciel à un auteur. C’est d’ailleurs pour cela que l’accessibilité de tous aux outils est l’un des principaux avantages sociaux des logiciels libres.

L’un des faits marquants, qui témoignent le sens du partage prôné par les logiciels libres, c’est que les codes du projet GNU ont été reconnus en janvier 2004 au Patrimoine de l’Humanité par l’Unesco.

Un outil de partage et d’apprentissage

Les logiciels libres favorisent l’auto-formation. Avec ces programmes, on peut apprendre à manipuler aisément un logiciel puisqu’on a accès à la technique. Si le logiciel est développé dans une langue autre que la nôtre, on a la possibilité de traduire les applications vers la langue souhaitée.  D’autres opportunités comme le transfert des coûts, la réduction de la fraction numérique et l’accessibilité font aussi partie des privilèges d’ordre social.

IDETIC vous forme aux logiciels open source

Les avantages et les possibilités offerts par les logiciels libres sont nombreux et c’est le moins qu’on puisse dire. IDETIC vous aide à les connaître et à mieux vous les approprier à travers ses différentes formations et prestations.